Amboise Tour

le petit matin se lève sur Pocé-le-Cisse. Par la fenêtre de la chambre, le jardin de massifs colorés et luxuriants d'arbustes laissent le regard couler de plantes en arbres, où les plus communes cotoient les plus exotiques. Le parfum de la terre humide et de l'herbe fraîchement tondue, monte à nos narines pour emplir nos poumons de bien être.

La rosée nocturne perle encore sur les pétales. La pelouse d'un vert intense fait la fierté de la maison. Les 2 poules soies de la maison BROCHARD gambadent et nous saluent au seuil de la porte, nous offrant pour le petit déjeuner la ponte du jour.d

Pains, croissants, confitures, brioches maison, fruits frais ornent la table. Nous déjeunons copieusement à l'écoute des récits d'Amboise contés par Jean Jacques.

Tous les Lions sont à la mise à l'eau du bateau. Le temps est mausade, capricieux, incertain. Le ciel couvert d'une nappe nuageuse, teinte la nature d' une lumière grisée. Nous pagayons en direction de Mont-Louis première ville que nous abordons . Le chemin est agréable et sans encombre. Une détonation nous rappelle que la chasse bat son plein. Nous espérons ne pas faire partie du gibier.

Nous côtoyons les grands noms des crus du Val de Loire, sans percevoir l'ombre d'un cep de vigne.

Nous longeons les rives de Vouvray dont les troglodytes tapissent la roche tuffeau. Certains possèdent des fenêtres servant de caves ou d'habitations.

Nous sommes attirées par un petit coin ombragé propice à la détente et stoppons là quelques minutes notre embarcation.

Quelques rapides pimentent notre descente jusqu'en amont du pont Wilson. Le kayak sur ses roulettes est tracté jusqu'au stand sis au cœur de la fête du vélo. L'adjoint à la santé nous reçoit par discours éloquent et à tour de rôle nous prenons le micro en quête d'âmes généreuses. Nous collectons de nombreux formulaires. La pluie interrompt notre activité.Il est l'heure de nous rendre à l'hôpital Clocheville où le Professeur Emmanuel GYAN nous attend pour sa conférence sur le don de moelle osseuse. C'est passionnant, nous buvons ses paroles.

Nous terminons notre soirée avec nos amis Lions chez José pour une dégustation de plats portugais. Une visite nocturnes des ruelles pittoresques du vieux Tour commentée par Soisic nous régale. Sans mot dire nos yeux se ferment dans un profond sommeil.

Demain Tour Langeais

plus de photos sur le page FB lekayakdelespoir

><
1/2

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.