J 6 Nevers La Charité sur Loire

Le temps depuis notre départ est exceptionnellement resplendissant. En ce vendredi 26 mai nous partons en aval du pont de Nevers quelques fidèles nivernais nous retrouvent pour la mise à l’eau du kayak.

Un dernier signe et nous quittons la berge coiffées de nos beaux chapeaux. La journée s’annonce chaude.

La Loire nous découvre ses larges avenues. Nous cheminons jusqu’au Bec d’Allier site classé Panda Fluvial où nous admirons les eaux de la Loire et de l’Allier, bancs de sable, forêt alluviale, praires et landes bercent nos coups de pagaies.

Un daim immobile nous observe. Gabares et fûtreaux feutrés par le temps nous témoigne l’atmosphère du siècle jadis. La végétation est dense, la forêt prend naissance de l’eau. Le feuillage recouvre son manteau d’été. Les verts resplendissent chatoyants. Nous zigzaguons entre Cher à gauche et Nièvre à droite.

Le kayak file à vive allure à la force de bras plus intense que le courant du fleuve. Nous sommes en avance de 2 heures sur le temps.

C’est dans le charmant hameau de La Marche que nous nous arrêtons. Nous admirons les splendides points de vue sur la Loire. Un havre de paix romantique.

Après un assoupissement nécessaire nous repartons vers notre destination. 

Serge et Martine venus tout spécialement de Bourges pour nous accueillir nous saluent depuis les berges.

La Charité sur Loire nous dévoile ses remparts. Malheureusement le plus ancien pont est en restauration et garde sa beauté pour lui seul.

Nous accostons sur plage où se baignent d’autre se halent le teint.

Les Lions viennent à notre rencontrent ayant pris seuls l’organisation de notre arrivée la mairie s’étant désistée privilégiant le festival du mot à toute autre cause.

Un stand est installé à notre intention sur une arrière-cour privée mise à notre disposition par la Boulangerie square des Bénédictins.

Nous abordons quelques passants. L’urne se remplit de 10 formulaires et de nombreux autres partiront directement à l’agence de la Biomédecine. Nous sommes contentes de la générosité des charitois.

Nous partons chez François notre hôte. Nous rinçons le kayak, admirons le très joli jardin, une pure merveille.

C’est dehors que nous finissons notre soirée autour d’un repas concocter par Yvette.

Nous allons nous blottir dans les bras de Morphée, ami fidèle en ces moments.

Prochaine étape La Charité Cosne-Cours sur Loire

plus de photos sur fb page lekayakdelespoir