Ce matin départ avec le club du kayak de Roanne. Nous recevons de la part d'un membre très passionné une belle explication des divers dangers de la Loire. Florence au rictus coquin se moque malicieusement de sa coéquipière légèrement stressée par ces paroles. 
Nos hôtes nous laissent après le barrage et nous entamons seules notre descente vers Marcigny. 
1e difficulté les rapides. Le kayak plonge dans les remous tumultueux et c'est la douche froide. Trempées jusqu'au os. 
Le bateau accuse quelques litres d'eau. Nous écopons à tour de rôle. 30mn après notre départ nous sommes déjà trempées.
Au 2e rapide nous restons immobilisées sur un rocher. 
Le 3e nous le passons avec brio. Ca y est nous commençons à comprendre la Loire. Nous passons ensuite avec succès les divers autres obstacles... 
La Loire devient plus calme et le vent forcit nous demandant de redoubler nos coups de pagaies. Un peu frigorifiées nous faisons une halte pour mettre nos K-way. 
45 mn plus tard nous les retirons. Décidément... et nous allons au gré des flots mettre et défaire nos imperméables malgré un soleil radieux. 
Nous passons de splendides paysages les vaches rive gauche nous observent intriguées et passionnées, celles de la rive droite prennent peur et courent la campagne fraîche. Nous sommes émerveillées par cette quiétude.Les cigognes dans leurs nids haut perchés nous observent. Le Héron se dresse fier. à l'instar de celui de Jean De La Fontaine. Petite pause déjeuner à 14 h où nous restons debout pour nous dégourdir les jambes. A l'arrivée à Marcigny nous sommes accueilles par la maire M. Poncet, des villageois, des membres Lions. Quel bonheur. Nous apercevons un petit groupe de jeunes gens et profitons de leur parler de notre mission. Nous récoltons 4 bulletins d'inscription. 
Sur la Place du Cours à Marcigny un stand nous attend avec beaucoup de monde. Nous sortons le kayak vedette de notre défi et prenons la parole devant un public attentif. Les questions fusent les réponses ricochent. Notre élocution est claire nous obtenons 6 autres bulletins et les applaudissements de ces gens admiratifs par notre bénévolat.
C'est au petit bouchon brionnais restaurant hautement bon (cuisine maison) que nous finissons notre soirée accompagnées des membres Lions du club Charolais brionnais. Merci pour cette agréable soirée. Nous dormirons au gite La Musardière. 
Un grand merci à la municipalité et aux Lions pour leur dévouement.
Demain Marcigny Digoin 30 km

plus de photos sur fb page lekayakdelespoir

En voir plus