Jour 18  Santa Giulia Bonifacio - 18 juin

Notre étape va être longue et difficile.
La météo annonce un vent force 4 à 5 fraîchissant 6 à 7 l'après midi.
Nous partons de la baie de Rondinara, superbe anse aux eaux turquoises.
Les coups de pagaies s'enchaînent. Durant 3 heures nous luttons contre le vent le long de payasages magnifiques. Nous en oublions notre souffrance du moins presque.
Devant les îles Lavezzi, une petite crique paradisiaque nous invite pour un déjeuner, dernier lieu de détente de la côte orientale. Nous savourons avec grand plaisir nos quelques minutes de repos.
Nous sommes prêtes psychologiquement à partir à l'assaut des falaises.
Passé la pointe de Sperone, nous affrontons un vent force 6 et une mer démontée. L'eau remplit le kayak. Nous stoppons sur une plage pour le vider. En mettant pieds à terre nous marchons sur une multitude de méduses échouées. Quelle désagréable sensation sous nos pieds nus. Berk !
Nous repartons équipées de nos jupes. Les falaises blanches de Bonifacio apparaissent, la mer se creuse le vent devient plus violent des murs d'eau nous arrivent dessus. Le kayak avance au ralenti dans une ambiance de montagnes russes. L'idée de faire demi tour nous interpelle, mais la beauté du site, et les balises au loin de l'entrée du port de Bonifaccio nous motivent. Nous puisons nos dernières forces. Après une lutte infernale nous découvrons la plénitude du port. L'orage menaçant nous accélérons notre cadence pour rejoindre les membres Lions et les représentants de la mairie. Ils nous attendent sur le quai avec des rafraîchissements.
Quelle Victoire! nous les avons faites ces fameuses bouches!!!
Le soir nous parcourons les ruelles de la vieille ville l'urne en main. Sur un belvédère nous découvrons un site maritime tranquille. C'est pas juste !!!!!
Nous rentrons à l'hotel offert par la mairie.
Demain Bonifacio Figari

1/37